« La pensée en construction VS l’instinct de déclencher » ou « De la promenade contemplative à la perception distraite » : Une mise en tension de deux modes de photographie d’architecture pour se positionner dans la prise de vue architecturale.

 

 

La promenade contemplative a pour objectif de construire une image par le déplacement et elle aboutit le plus souvent à une image claire, descriptive, qui témoigne d’une approche de compréhension. Souvent cette description peut s’accompagner dans l’image de l’attention, du plaisir ou de la joie que l’on a pu éprouver à se promener .

La perception distraite est elle héritée de W. Benjamin, qui dans « L’oeuvre d’art à’ l’époque de sa reproductibilité technique » énonce que le spectateur qui vit l’architecture au quotidien est un spectateur distrait. Ne pas être pleinement impliqué, être à l’affût de perceptions fugaces sur l’architecture permet de réaliser des photos moins construites mais parfois toutes aussi parlantes.

Vous l’avez compris, chacune des deux photos présentées représentent un mode de prise de vue.

Venez expérimenter ces deux modes de prises de vue dans mes ateliers les 26 mai, 2, 16, 23 juin. Plus de renseignements ici et ici!

L’exposition à l’Eglise du photographe Frederic Laban nous propose une prise de vue pleinement dans la fugacité.

Et n’oubliez pas, le 10 Juin journée de la photographie d’Architecture sur le site Le Corbusier.

 

Photographies de l’Unité d’Habitation de Firminy de Le Corbusier ADAGP fondation Le Corbusier. Photographie © David Philippon

Photographies de l’Eglise Saint-Pierre de Firminy Vert ADAGP fondation Le Corbusier, Conception Le Corbusier J.Oubrerie assistant, Réalisation J.Oubrerie, A.duverger, Y.Perret, R.Chazalon assistants. Photographie © David Philippon

 

« Le Furan y est inaudible les jours de marché « 

carton expo le furan 2mail

Cette exposition est le mixage dans le hall de l’hôtel de ville de deux précédentes expositions ( « Jour(s) de marché » à MG Galerie et “Furania” à la galerie Philippe Durand Encadreur.) qui traitent l’une du marché de la place A.Thomas, l’autre du Furan en amont de Saint Étienne. Une rencontre qui peut paraître inattendue, sauf lorsque l’on sait que le Furan longe de manière sous-terraine la place Albert Thomas. Quelques mots sur ces expositions:

Jour(s) de Marché :

David Philippon – photographe stéphanois et riverain de la place Albert Thomas – a saisi pendant plusieurs années, le fourmillement du marché hebdomadaire. Par sa série de photographies prises au gré des saisons,  il nous invite à voir d’un œil neuf cet évènement toujours changeant et pourtant immuable, qui rythme la vie du quartier. Un van isolé sur la place désertée une veille de marché, un show radiophonique animé par Jean-Luc Petitrenaud, une mosaïque des parasols colorés, et pourtant on est loin des clichés de carte postale. Le ton est juste et la poésie bel et bien au rendez-vous !

Furania :

Le Furan est le nom cette petite Rivière qui traverse invisible Saint-Étienne. Furania est le nom prêté à la cité avant le moyen âge. Lieu de promenade de nombreux stéphanois, le cours du Furan traverse deux barrages aux reliefs étonnants et à la nature sauvage avant d’arriver à Saint Étienne en suivant la rue Nicéphore Niepce. Quelques photos glanées dans cet environnement tant de fois parcourus vous attendent pour une promenade visuelle. Y verra-t-on de quoi se charge cette eau avant d’irriguer Saint-Étienne, y percevra-t-on un rapport avec la déesse Furrina?

Plus de 20 ans séparent des prises de vue qui concernent des territoires dont on se demande ce qu’ils ont en commun. La surprise en télescopage d’images lors d’une promenade visuelle.

Résonances aux murs

invitation3

Invitation à l’exposition « Résonances aux murs »

« Résonances » est un livre de dialogue entre photographies et textes sur la préparation et la réalisation de la première édition de Festyvocal , avec Geneviève Dumas à l’écriture, et David Philippon à la photographie. Pour information, Festyvocal est un festival de musique vocale contemporaine à portée internationale dédiée à l’acoustique de l’Église Saint-Pierre de Firminy Vert de Le Corbusier et J. Oubrerie.

L’exposition  » Résonances aux murs » permet de comprendre et de mettre en évidence la structure du livre et de ses enjeux.

Cette exposition est au CROUS de l’IUT de la métare.